• saga_6

    © Estelle Hanania

  • saga_5

    © Estelle Hanania

  • saga_8

    © Estelle Hanania

  • saga_site_4

    © Estelle Hanania

  • saga_site_3

    © Estelle Hanania

  • saga_site_2

    © Estelle Hanania

  • saga_site

    © Estelle Hanania

  • saga

Saga

  • PROGRAMME COMMUN
  • conception et mise en scène Jonathan Capdevielle (France)
  • création / pluridisciplinaire
  • du 18 au 20 mars à 21h
  • complet liste d'attente directement sur place 30 min avant le début de la représentation
  • je 19.03 / rencontre public artistes à l'issue de la représentation
    • durée : 1h50
    • www.bureaucassiopee.fr
    • www.programme-commun.ch
    • Vendredi 20 mars
      de 23h00 à 2h
      Soirée d’ouverture du Programme CommunULTRA POP aftershow
      – 23h SILVER
      performance live, concert
      Marie-Caroline Hominal (CH)– dès 23h45 DJ SET –
      DJ MARCELLE/ANOTHER NICE MESS (NL)
      DUB, ELECTRONIC GROOVES, PUNK, AFRICAN RHYTHM, POST PUNK entrée libre
    • retrouvez Jonathan Capdevielle dans "Bodies in the cellar" par Vincent Thomasset en juin

La famille est un sujet de réflexion intéressant, qui traverse la création artistique. L’histoire de ma famille a été ébranlée par des malheurs qui s’apparentent, sur certains sujets, à une tragédie grecque. La pièce Saga met en scène des épisodes de ce roman familial avec ses personnages emblématiques, mais aussi l’histoire pyrénéenne et ses légendaires icônes. Le groupe d’enfants et adolescents que nous étions vivait en pleine campagne, dans une aire de jeux  où se côtoyaient les brigands, Bonnie & Clyde, des reconstitutions de films d’horreur, les week-ends à la plage, des répétitions du Lac des cygnes, des séances de spiritisme, mes premiers pas au théâtre, avec pour toile de fond les Hautes Pyrénées.
Je souhaite travailler à partir des souvenirs de cette période, en revisitant les lieux et en convoquant les personnages et les situations qui composent les épisodes de cette trépidante vie passée. Je développerai mon propre récit et celui de ma sœur, deux narrations, deux témoignages sur une même histoire. Ce passé raconté au présent est proche du docu-fiction. Il s’entremêle au passé revisité et rend compte du caractère tout à la fois euphorique, ludique, mélancolique et sombre de ces épisodes de vie théâtralisée.

 

 Families are a nearly endless source of inspiration for artistic creation. The history of my family was marked by misfortune, sometimes on a scale befitting a Greek tragedy. « Saga » recounts this family romance. I would like to write a play that recounts episodes of my family saga, with the emblematic characters and plot twists of an epic tale as well as the chronicles of Pyrenees region and its legendary icons. In the watershed moment between childhood and adolescence, my family was a theater: day after day a performance unfolded whose scenes, both funny and dramatic, haunt me to this day. We lived in a playground, with great freedom and joyful insouciance; across it tumbled brigands, Bonny and Clyde, beach weekends.
I would like to work from memories of this era, revisiting places and conjuring characters and situations that composed the episodes of this intense and colorful past life. Both my own story and the one of my sister will be told: two perspectives, two voices in the service of the same story. The past told in the present tense, intertwined with the past revisited, will express the uniquely euphoric, playful, melancholy, and dark nature of these theatrical life scenes.

conception et mise en scène : Jonathan Capdevielle
texte : Jonathan Capdevielle avec la complicité de Sylvie Capdevielle
interprétation : Jonathan Capdevielle, Marika Dreistadt & Franck Saurel
conseiller artistique – assistant à la mise en scène : Jonathan Drillet
regard extérieur : Gisèle Vienne et Virginie Hammel
lumières : Patrick Riou
conception et réalisation scénographique : Nadia Lauro
assistant à la scénographie : Romain Guillet
réalisation costume animal :Daniel Cendron
images : Sophie Laly, Jonathan Capdevielle
enfant : Kyliann Capdevielle
régie générale et régie son : Christophe Le Bris
régie plateau : Eric Civel
production, diffusion, administration : Bureau Cassiopée – Léonor Baudouin et Manon Crochemore
remerciements : à Anne-Cécile Sibué-Birkeland, Alexandra Murillo, Laetitia Laplace, Maxime Laplace, Mercedes Tormo, Stéphanie Michaud, Didier Capdevielle, Eliane Roudaut et l’équipe du Quartz, scène nationale de Brest.
production déléguée : Bureau Cassiopée
coproduction : Le Parvis scène nationale Tarbes Pyrénées (FR) / Pôle sud, CDC en préfiguration-Strasbourg (FR) / Les Salins, scène nationale de Martigues (FR) / Scène nationale d’Orléans (FR) / CCN de Montpellier Languedoc-Roussillon dans le cadre de ]domaines[ et du projet Life Long Burning soutenu par le programme Culture de l'Union Européenne (FR) / L’Arsenic-Lausanne (CH) / Les Spectacles Vivants - Centre Pompidou-Paris (FR) / Maison de la Culture d’Amiens-centre de création et de production (FR) / Latitudes contemporaines-Lille (FR) / BIT Teatergarasjen- Bergen (NO) / Théâtre Ouvert-Paris avec le soutien de la Région Ile-de-France (FR) / La Ménagerie de Verre-Paris (FR) / Théâtre Garonne, scène européenne Toulouse (FR) / Arcadi (FR).

avec l’aide du Quartz, scène nationale de Brest (FR) et du Centre National de la Danse-Pantin (FR)
avec le soutien de la DRAC Ile-de-France au titre de l’aide au projet.

Pour ce projet, Jonathan Capdevielle est artiste soutenu par APAP -Advanced Performing Arts Project- qui reçoit le soutien de la commission européenne

Jonathan Capdevielle est né en 1976 à Tarbes en France et vit à Paris.

Formé à l’École supérieure Nationale des arts de la marionnette, Jonathan Capdevielle est un artiste hors-norme, acteur, marionnettiste, ventriloque, danseur, chanteur.
Il a participé à plusieurs créations, dont, entres autres : Personnage à réactiver, œuvre de Pierre Joseph (1994), Performance, avec Claude Wampler (1999), Mickey la Torche, de Natacha de Pontcharra, traduction Taoufik Jebali, mise en scène Lotfi achour, Tunis, (2000), Les Parieurs et Blonde Unfuckingbelievable Blond, mise en scène Marielle Pinsard (2002), Le Golem, mise en scène David Girondin Moab (2004), Le DispariteurLe groupe St AugustinMonsieur VillovitchHamlet et Marseille Massacre (atelier de création radiophonique – France Culture), mise en scène d’Yves-Noël Genod (2004-2010), Bodies in the cellar de Vincent Thomasset (2013). Au cinéma, il interprète le rôle de Nicolas dans le film Boys like us, réalisé par Patrick Chiha (sortie en septembre 2014).
Collaborateur de Gisèle Vienne depuis ses premières mises en scènes, il est interprète au sein de presque toutes ses pièces ; dans celles réalisées par Étienne Bideau-rey et Gisèle Vienne : Splendid’sde Jean Genet, Showroomdummies (création 2001 et re-écriture 2009) et Stéréotypie, et dans celles mises en scène par Gisèle Vienne I ApologizeUne belle enfant blonde / A young, beautiful blonde girlKindertotenliederJerk, pièce radiophonique, Jerk, solo pour un marionnettisteÉternelle idoleThis is how you will disappear (2010) et Last Spring : A Prequel.

Il débute ses propres projets à partir de 2006 dans le cadre de performances. En septembre 2006, il crée avec Guillaume Marie We are accidents waiting to happen au Palais de Tokyo. En 2007, il crée la performance-tour de chant Jonathan Covering au Festival Tanz im august à Berlin, point de départ de sa pièce Adishatz/Adieu, créée en novembre 2009 au Centre Chorégraphique National de Montpellier Languedoc-Roussillon dans le cadre d’un ]Domaines[ et en janvier 2010 au festival C’est de la Danse Contemporaine du Centre de Développement Chorégraphique Toulouse / Midi Pyrénées. Convoquant le registre de l'autofiction, cette pièce dresse un autoportait fragile et nostalgique, qui restitue l'itinéraire d'un garçon entre vie réelle et vie fantasmée.
En novembre 2011, il présente Popydog, créé en collaboration avec Marlène Saldana au Centre National de la Danse – Pantin. En août 2012, sur une proposition du festival far° - festival des arts vivants de Nyon (Suisse) il propose Spring Rolle, un projet in situ avec deux interprètes, Jean-Luc Verna et Marlène Saldana.
Avec Saga, sa prochaine création (création en février 2015), Jonathan Capdevielle ouvre une nouveau chapitre du récit autobiographique en travaillant sur des épisodes du Roman familial, avec ses personnages emblématiques et ses rebondissements. Une exploration des frontières entre fiction et réalité, entre présent et passé.

Pièce déjà présentée à l'Arsenic : 

Adishatz/Adieu, 2013