• © Philippe Pache

  • © Philippe Pache

  • © Philippe Pache

  • Mon chien-dieu

    © Atelier Poisson

MON CHIEN-DIEU

  • Joan Mompart, Cie Llum Teatre (CH)
  • Création – théâtre – coproduction
  • Du mardi 2 au dimanche 7 mai 2017
  • Les 2, 4 et 5 à 19h – Les 3, 6 et 7 à 17h
  • Durée : 1H env.
  • Dès 8 ans
  • Au Petit Théâtre : Du mercredi 26 au dimanche 30 avril 2017 – www.lepetitheatre.ch
  • Accessible aux personnes en situation de handicap visuel
  • + Jeudi 4 mai : représentation RELAX
  • MANGER AVANT/APRES SPECTACLE - assiette du soir dès 15.-
    entre 18h30-21h30 les soirs de représentation - les soirs de première un repas est offert à l'issue de la représentation : réservation pour le repas conseillée par mail à resto@arsenic.ch ou directement au resto au 021 625 11 43
  • + Mercredi 3 mai : ESPACE PUBLICS PARENTS-ENFANTS – Entrée libre
  • + Du vendredi 5 au dimanche 7 mai FÊTE DE LA DANSE - À l'Arsenic et ailleurs – www.fetedeladanse.ch – Différentes activités pour les KIDS seront proposées tout au long du week-end en plus du spectacle

Réserver

  1. Spectacle
  2. Date(s)
  3. *
  4. *
  5. *
  6. *
  7. *
 

cforms contact form by delicious:days

Enchaînez 2 spectacles pour 21.-

Avec le spectacle Mourir, Dormir, Rêver peut-être le 2 à 20h et le 3 à 19h30

À mentionner en remarque à votre réservation pour le 1er spectacle

« Il est un trésor dans l’écriture de Douna Loup, celui de nous donner cette impression de magie alors que rien encore ne bouge dans le noir du théâtre… De restituer à l’invisible son mystère en quelques répliques. De réinventer les règles et de mettre du même coup échec et mat les convictions les plus bornées. La capacité de son écriture à faire vibrer, osciller, papilloter la réalité est étonnante. »

Joan Mompart

 

Zora et Fadi s’ennuient. C’est l’été, tout le monde est parti en vacances, sauf eux. Mais quand ils sont ensembles, ils ne s’ennuient plus, ils cherchent, ils s’apprivoisent. Ils découvrent un chien mort et le ressuscitent. Alors tout devient possible…

ZORA

J’aime bien la chaleur, mais en même temps je comprends pas à quoi ça sert. L’été, le soleil, qui peut me dire à quoi ça sert ?

FADI

C’est pour la plage…
C’est pour les amoureux sur la plage !

ZORA (riant)

Ah ouais ? Alors comment y font ? Comment ils font sur la plage pour se laver les mains avant de s’embrasser ?

FADI

Se laver les mains ?

ZORA

Ben oui il faut se laver les mains avant de s’embrasser.

FADI

N’importe quoi ! Pourquoi tu dis ça ?

ZORA

C’est comme ça. Mesure d’hygiène.

 

* Vous aviez peut être vu Münchausen ? de Fabrice Melquiot et mis en scène par Joan Mompart la saison passée.

Texte Douna Loup

Mise en scène Joan Mompart

Jeu Antoine Courvoisier et Charlotte Dumartheray

Composition et accompagnement Laurent Bruttin

Regard extérieur Bastien Semenzato

Régie générale et Univers sonore William Fournier

Scénographie William Fournier et Joan Mompart

Lumière Eloi Gianini

Costumes Amandine Rutschmann

Régie son et lumières Benjamin Deferne

Joan Mompart est un comédien et metteur en scène suisse, fondateur et directeur de la compagnie Llum Teatre, à Genève. Les spectacles du LLum Teatre « tâchent de questionner, autant que possible avec le sourire, les modèles de vie, la vie normative à laquelle nous croyons qu’il est inévitable d’échapper. », la compagnie propose depuis 2010 un théâtre politique qui détourne les genres comme le théâtre musical ou la comédie (On ne paie pas! On ne paie pas! de Dario Fo, créé en 2013) . Le journal Le Figaro dit du travail de Mompart sur « On ne paie pas ! On ne paie pas ! » que « l’on rit sans perdre le fil politique, on rit et l’on réfléchit d’autant mieux… » (17.04.2013 © Armelle Heliot). Comme comédien, Joan Mompart a entre autres joué sous la direction d’Omar Porras, dont il est le compagnon de longue route, de Pierre Pradinas (au Centre Dramatique du Limousin), Thierry Bédard (Cie Notoire à Paris), Jean Liermier, Robert Bouvier, Robert Sandoz, Philippe Sireuil… Il a été l’assistant de Rodrigo García et a accompagné comme collaborateur artistique Ahmed Madani au Centre dramatique de l’Océan Indien à Saint Denis de la Réunion de 2003 à 2006 pour le projet « L’improbable vérité du monde ».