• niequitamola-cctus

Le Prélude en ville du Festival de la Cité Lausanne – Nié qui tamola – à l’Arsenic

Nié qui tamola est présenté dans le cadre du Prélude en ville du Festival de la Cité Lausanne

La plus grande exposition dédiée à l’espace mental du génie méconnu Daniel Meynard jamais réalisée à travers le monde s’arrête au Festival de la Cité et dans la Cour de l’Arsenic. Cet hommage à la vision que le grand homme portait sur la Françafrique s’articule dans un labyrinthe de 600m²! Le spectateur peut s’y balader, s’y sustenter de spécialités du maquis Baobab, y entendre des témoignages, expérimenter des jeux vidéos ou des installations mécaniques, puis danser le «coupé-décalé». Assortie d’une conférence sur le rôle positif du réchauffement climatique et d’un one man show délirant retraçant l’histoire de la Grande Saga de la Françafrique sous la Ve République, cette superproduction extravagante se joue du vrai et du faux en questionnant avec un humour délicieusement acide les relations entre la France et ses anciennes colonies africaines.

Par la Cie 3 Points de Suspension – du 5 au 7 juillet 2013 à 20h – vendredi et samedi soir DJ YABON animera un bal à l’issue du spectacle -  Cour de l’Arsenic – entrée libre réservation conseillée

> extraits
> infos
> réservations